Curriculum vitæ

Photo Johanna Beisteiner Johanna Beisteiner est une des guitaristes classiques les plus populaires et innovantes. L'Autrichienne se produit regulièrement comme soliste, est invitée aux festivals et donne des concerts de musique de chambre. En outre, elle joue des concertos pour guitare avec différents orchestres tels que les Orchestres Symphoniques de Budapest et Sotchi, l'Orchestre philharmonique de Malte, l'Orchestre Chambre Philharmonique de Graz, et l'Orchestre de Chambre de Budapest sous la direction des chefs bien connus comme Michelle Castelletti, Béla Drahos, Achim Holub ou Oleg Soldatov.

L'activité artistique de Johanna Beisteiner ne se limite pas à la présentation des œuvres de référence, mais comporte également l'expansion du répertoire pour guitare classique. Elle collabore avec des compositeurs contemporains et aussi crée ses propres compositions.

Photo Concert avec l'Orchestre Symphonique de Budapest et Béla Drahos, Octobre de 2009 À l'âge de seulement 16 ans, elle commence à étudier à l’Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne. Après avoir obtenu son diplôme en 1999, elle entreprend ses premières tournées à l'étranger. En outre, elle se produit plusieurs fois au Teatro della Concordia (Italie),le Dom Actyora (Iekaterinbourg, Russie) et lors de manifestations à la revitalisation du Château Hohenschönhausen (Berlin, Allemagne). En plus elle est la soliste dans de nombreuses premières mondiales d'œuvres de Robert Gulya et Edouard Chafranski. Elle inspire Gulya à un concerto pour guitare et orchestre, ainsi que plusieurs autres compositions avec diverses instrumentations. Pour le label elle enregistre plusieurs disques avec le répertoire classique et contemporain. Parallèlement à ses premiers projets artistiques, elle termine ses etudes doctorales en 2005.

Le compositeur maltais Reuben Pace a choisi Johanna Beisteiner comme soliste pour la première mondiale de son Concertino pour guitare, clavecin et orchestre au Théâtre Manoel lors du Festival international de musique baroque à La Valette en 2017.

Johanna Beisteiner se consacre aussi à la danse. De 2005 à 2008, elle apprends le Tango Argentin avec Rafael Ramirez, qui danse avec elle dans le clip vidéo Le Milonguero et la Muse en musique par Robert Gulya. En 2016 Johanna Beisteiner est entrée dans le programme Facetas de Tango comme guitariste, chanteuse et danseuse.

Additionnellement à ses projets classiques, elle acquiert de l'expérience dans le domaine de la musique populaire en enregistrant des bandes son eten accompagnant des événements littéraires tels que Farkas découvre l'Amérique.

Johanna Beisteiner joue d'une guitare classique de l’atelier du maître espagnol Paulino Bernabé. Outre son activité de concert, elle donne des classes de maître.

Distinctions

Photo coupe de cristal

Photo certificat

Photo premio